à venir

- L'argent, L'art, L'amour -

Les Borkman & Les Fantômes

PROJET H. IBSEN

Les drames compacts et intenses de Hendrik Ibsen, peuplés de petits groupes d’individus et de noyau familiaux en perdition, brassent des thématiques liées à l’intimité profonde des êtres autant qu’à la fragilité de leurs rôles sociaux et à leur subsistance matérielle. Ils nous permettent un travail de réécriture et de réinterprétation sur mesure pour les cinq actrices et acteurs d'un projet qui prendra la forme d'un diptyque : les pièces John Gabriel Borkman et Les Revenants deviennent Les Borkman et Les Fantômes.

Le langage doit d’être libre, direct, sans fioritures et dépourvu de résonnances littéraires ou empesées. Cette adaptation, affranchie de toute contrainte, nous permet de resserrer sensiblement la pièce et de donner au drame une vigueur plus nerveuse, tout en lui conservant son lyrisme originel. Le dispositif scénique doit être extrêmement économe, presque rudimentaire. Quelques éléments de mobiliers, à peine quelques objets – comme des bribes des lambeaux de souvenirs, restes de vies détruites par des fautes irréparables. Les acteurs forment un groupe de rock "garage". Les guitares et les voix accompagnent le théâtre dit "de texte" et le dévoient quelque peu.