à venir

- L'argent, L'art, L'amour -

Y.G. Borkman

PROJET IBSEN

Notre intérêt pour Henrik Ibsen – un des auteurs fondateurs du drame moderne – est ancien. Ses drames compacts et intenses, peuplés de petits groupes d’individus et de noyau familiaux en perdition, brassent des thématiques liées à l’intimité profonde des êtres autant qu’à la fragilité de leurs rôles sociaux et à leur subsistance matérielle.

Dans le travail entrepris avec les acteurs, nous tentons de chercher les dimensions mythologiques et tragiques – aux échos parfois shakespeariens – enfouies chez Ibsen et qui n’apparaissent pas de manière immédiate et évidente. La distance temporelle avec cette œuvre imposante nous permet de la revisiter en toute liberté, avec sensibilité et dérision. Le langage doit d’être libre, direct, sans fioritures et dépourvu de résonnances littéraires ou empesées. Cette adaptation, affranchie de toute contrainte, nous permet de resserrer sensiblement la pièce et de donner au drame une vigueur plus nerveuse et intense, tout en lui conservant son lyrisme originel, dans un dispositif scénique est simple, économe, presque rudimentaire. Quelques éléments de mobiliers, quelques objets – comme des bribes de souvenirs, des lambeaux, restes de vies gâchées par des fautes irréparables.
L’adaptation est taillée sur mesure pour les act·eur·trice·s. Ils sont le centre du dispositif.