Error message

Deprecated function: Function create_function() is deprecated in views_php_handler_area->render() (line 39 of /home/clients/a0fe0ca8b2003934fe052f5288d4becf/compagnieduvendredi/sites/all/modules/views_php/plugins/views/views_php_handler_area.inc).

Production Rideau de Bruxelles

Une laborieuse entreprise

Hanokh Levin

"Au début, j’ai mangé du poulet chez ma mère, ensuite, j’ai mangé du poulet chez ma femme, je mangerai encore quelques portions de poulet à l’hôpital, et puis je me coucherai, immobile, et je me reposerai, enfin sans poulet ! Voilà la biographie de Yona Popokh."

 

 

REVUE DE PRESSE

 

Une scène de ménage tellement énorme qu’elle dépasse le petit vaudeville du quotidien pour s’apparenter au théâtre de la cruauté. La mise en scène de Christophe Sermet qui place le lit conjugal sur une sorte de ring permet d’installer visuellement le rapport de forces et de haine. (...)

Christian Jade in www.rtbf.be 30/04/2010  

 

Couple au scalpel

Christophe Sermet met en scène Une laborieuse

entreprise d'Hanokh Levin au Rideau de Bruxelles :

l'intelligence du plateau travaille la comédie noire de

l'humanité. Une perle "comédie noire" de l'écrivain

israélien Hanokh Levin [...]. Sa langue, d'une

efficacité redoutable, ciselée, économe, est un

cadeau aux comédiens et ceux que dirige

Christophe Sermet en distillent le suc, du corps et

de la voix, osant la nuance, la poésie, jusque dans

les éclats. Ils refoulent la caricature dans ce

déferlement tragique et drôle. [...]Du grand art d'un

metteur en scène, associé au Rideau de Bruxelles.

Michèle Frich, Le Vif L’Express 07/05/2010 

 

 

[....] Une laborieuse entreprise n’est pas une énième

comédie sur un couple en crise, elle dépasse le

burlesque pour aller voir au-delà, ce qui se cache

derrière toute cette haine parce qu’il faut bien parler

de haine. Interrogation métaphysique ? Peut-être, en

filigrane en tout cas... Le couple n’est-il pas la

meilleure invention pour apaiser l’angoisse mais

n’est-il pas aussi le révélateur de nos échecs ? De

l’inadéquation entre nos aspirations et les moyens

que nous mettons en œuvre pour les réaliser ?

Cela dit on rit énormément mais souvent jaune je

vous préviens ! L’humour d’Hanokh Levin est féroce,

même les procédés classiques du comique à

répétition font mouche, tout se coule dans une

écriture très serrée, des dialogues incisifs.

Christophe Sermet confirme ici son talent de metteur

en scène. Un rythme implacable, une très ingénieuse

utilisation de l’espace et une excellente direction

d’acteurs. On ne tombe jamais dans la caricature. Il

est vrai qu’on a affaire à 3 magnifiques acteurs,

Anne-Claire, Benoît Van Dorslaer et Philippe

Vauchel, à la fois odieux et pathétiques... bref des

êtres humains tout simplement !

Dominique Mussch, Musiq3 – RTBF 30/04/2010