Vendredi, jour de liberté

Hugo Claus

© Cassandre Sturbois

Georges Vermeersch rentre chez lui. Il vient de purger une peine de prison pour inceste. Pendant ce temps, sa femme a entrepris une relation avec le voisin...
Hugo Claus, l'enfant terrible de la littérature flamande, malmène l'ordre et la morale, et dénonce les hypocrisies d'une société frappée de cécité. Quelque chose d'irréparable et de honteux s'est passé, l'ordre des choses a été irrémédiablement bousculé et l'onde de choc continuera à se faire sentir longtemps. Alors, reste une seule voie : parler. Les mots comme seule chance. Les cris, le rire, le grotesque et les mots... Le théâtre est là pour ça.